02/01/D c’est un cichlidé grégaire et territorial

Mise à jour le 25 09 2017     Projet en cours de validation

 

 

Si vous êtes pressés :
-  Le Tropheus est un poisson grégaire, c'est àa dir que, dans son milieu naturel,il vit en grands groupes (sauf une espece)

- on a souvent dit que ces groupes étaient "organisés", avec une hierarchie, ce qui ne semble pas observé dans le milieu naturel.

- le Tropheus est un poisson farouchement territorial : le territoire est un element fondamental de son comportement; c'est à la fois une zone alimentaire, une protection et, surtout, un lieu privilegié pour la reproduction.

- Le tropheus est souvent ressenti comme un poisson agressif (en intra spécifique) alors qu'il s'agit surtout, dans son milieu naturel, d'un comportement défensif.

- En captivité, territoire et caractere defensif sont, comme nous le verrons, des causes importantes de l'agressivité du fait du manque d'espace.

 

Le Tropheus est un poisson grégaire : Les Tropheus se sont adaptés à  leur habitat rocheux ; à l’exception d’une espece, ils vivent à faible profondeur (….), en groupe rassemblant un nombre important de sujets, sans nomadisme et parfois sur une petite surface ;

Le Tropheus est un poisson territorial : son  comportement est largement fondé sur la defense d’un territoire assez grand qui sert de zone alimentaire, de terrain pour attirer les femelles et se reproduire, et enfin de cachette pour la nuit (ou de refuge pour les femelles) ; l’enrochement est souvent au sol.

On dit souvent que les Tropheus constituent un «groupe « organisé », c'est-à-dire avec une hierrarchie à l’image de certaines especes animales (pensez à la meute de loups...). Si ce comportament est généralement observé en captivité, en raison du manque d’espace, les recherches effectuées dans le lac insistent fort peu sur cette particularité et ne signale pas, par exemple, une véritable stratégie de groupe organisé. Dans leur milieu naturel, les males Tropheus défendent un territoire et éloignent les concurrents pour se reproduire; mais l'espace de ce vaste biotope laisse toujours une possibilité de fuite pour les plus faibles; Il est donc difficile de parler de "dominance" si ce terme signifie "chef de groupe" ou lien de supériorité. Par ailleurs, le nombre tres elevé de sujets dans une colonie dilue les conflits.

On reconnait au Tropheus une certaine "agressivité", en particluier intra spécifique (envers les autres Tropheus)  mais il est intéressant de  s'interroger sur la véritable nature de cette agressivité car il semble évident que, dans le millieu naturel, le Tropheus n'a pas un comportement d'attaquant : il défend  aprement pour proteger et faire fuire les autres; des lors, il y aura un combat sérieux si le concurrent persiste...Les moteurs de cette "agressivité defensive"sont la protection du  territoire et la lutte pour la reproduction

Nous verrons que ces traits comportementaux constituent un facteur tres important pour la maintenance, avec la nourriture, en raison surtout de  l'absence d'espace.