00 Méthode et conventions

 

Comment procede t on pour étudier notre bloat ? : 
Le sujet est divisé en deux grandes parties: le bloat en général, puis le cas des Tropheus; seule la premiere partie est commencée;
Le débat est organisé sur le forum d'AQUADICO; progressivement, des éléments de synthese sont rassemblés autour de plusieurs items; cette synthese est donc vivante, en fonction des contributions des participants, qui peuvent à tout moment, revenir sur un point antérieur. C'est un exercice difficile et peu habituel sur les forums  qui va nous demander un petit effort et un peu de discipline.". 
En parallele, ce site présente les items mis à jour et les questions à traiter

Pour réussir cette synthèse et obtenir un débat dynamique sur le forum, on va se faire qq conventions:

-Je tiens le clavier, mais vous avez toute latitude pour râler,  corriger, nuancer, compléter, apporter vos exemples ; faites le simplement, concrètement et, svp, en laissant le bonhomme de coté

-Le champ de cette synthèses, ce sont vos espèces, vos expériences ; ne perdez pas de vu que, si ça marche, dans une seconde partie nous allons comparer avec les Tropheus, et peut être revenir sur d’autres genres ; mais ici, c’est d’abord de vous qu’il s’agit (ce qui n’exclut pas ceux qui font du Tanga, Malawi, ou autres)

-J’espère que cette synthèse sera un peu utile ; pour cela, on va considérer qu’elle s’adresse à un amateur qui souhaite connaitre le bloat ou qui est en face d’un problème ; nous devons donc étre concrets, pragmatiques, simples mais pas simplistes en lui donnant la possibilité d’approfondir s’il le souhaite (par exemple avec des références)

-Puisque nous souhaitons faire un doc utile, nous allons partir du postulat que nous pouvons progresser, c'est-à-dire qu’on va essayer de ne pas trop dire « on ne peut rien » ; ça ne veut pas dire qu’on va faire des miracles, mais que nous allons essayer de préciser les choses, de conseiller, d’éviter le flou, la confusion. Ça, au moins, on devrait pouvoir le faire…ensuite, on verra bien…

-Enfin, au plan de la forme, je vais procéder par item, progressivement ; chaque item va reprendre ce que vous avez dit, peut être avec quelques compléments de ma part, et je vais ajouter des questions pour préciser certains points ; reprenez les références pour intervenir ; Si vous intervenez sur un item déjà traité, no pb : bon prince, je ferai le ménage à la fin

-Que vous soyez débutant ou expérimenté, cet exercice vous est ouvert ; ce n’est pas un truc de spécialiste que vous devez craindre ; intervenez, posez des questions, réagissez.

-Si vous êtes ou allez partir en congés, no pb ; si les modos sont OK, on revisitera tout cela en septembre

Premiere liste des item pour que vous ayez une vue globale :

-          // 01Un topic pour le « bloat en question »

-         // 02 Le bloat…à la recherche d’une définition

-         // 03 Le bloat n’est pas une « maladie »

-         // 04 Le bloat touche quelle espèces de poissons ? y a-t-il des espèces plus  ou moins touchées ?

-         // 05 Le bloat se présente comment ? symptômes et évolution

-         // 06 Le bloat, qu’est ce qui a pu le provoquer ? importance du préventif

-         // 07 Le bloat, c’est quelle(s) maladie(s) ?

-         //  08 Le bloat, que faire s’il arrive ?

-         //  09 Le bloat, quel traitement ?

-         // 10 Le bloat,  pouvons nous progresser dans la connaissance et la maitrise ?

Et rappelez vous :

" En fait , si on maintient des poissons , c'est pour SE faire plaisir , non ? Si c'était pour le plaisir des poissons , ça se saurait ...
Ensuite , pourquoi on leur donne les meilleures conditions , les plus adaptées à leurs biotopes d'origine ? Pourquoi les soigne t-on ? Pourquoi tout ça , puisqu'ils ne nous rendront jamais l'affection qu'on leur prodigue ? 
J'ai bien peur que la réponse ne soit pas glorieuse ... Je vous laisse déduire ce que ces quelques mots pourront avoir évoqué chez vous ... Vanité ? Reconnaissance de nos pairs ? Mercantilisme ? Auto-satisfaction " (Serge)

Pour moi, la réponse est claire : notre poisson est un animal, qui plus est, un animal en captivité ; L'amateur que je suis maintient un poisson parce qu'il est interessé par lui, par ses caractéristiques, sa reproduction et parce qu'il est sans doute un peu égoiste au point de le sortir de son milieu naturel afin d'assouvir son plaisir..Ce poisson n'est pas un objet de collection, pas un champ d'experiences génétiques, pas un moyen de gagner sa vie, pas un moyen de briller, et pas non plus un objet de consommation. iI faut tout faire pour éviter qu'il soit malade, mais s'il l'est, alors on le soigne, comme on peut, avec nos moyens, nos connaissances, le désir de ne pas le laisser tomber, parce que sa mort est un echec, mon echec. Ne pas essayer de comprendre, de progresser, n'est pas du réalisme : c'est avant tout un manque de respect pour cet animal.

 

 

Allez, on y va

 

 

 

Capture51f