projet Musanga

point du projet Musanga au 28 04 2018

Le volet diffusion  a été lancé en 2016 autour d’un groupe de T Musanga  déjà maintenu par un membre du programme ; puis, la décision a été prise de constituer un petit groupe, rassemblant, au départ, 3 amateurs, réduit rapidement à deux (l’un n’ayant pas pris ses poissons) ; l’objectif était de constituer 3 groupes souche de jeunes, donc de les élever puis de les croiser pour obtenir un ou plusieurs groupes de diffusion et, ensuite, des jeunes à, diffuser en conservant une traçabilité amont et en rendant possible celle sur les croisements à partir de la repro.

A septembre 2015, le groupe gérait un cheptel de 80 Tropheus, dont 2 groupes souche.

Le groupe Musanga a donc tourné avec 2 membres jusqu’en 2017 puis, l’un des membres s’est brutalement retiré (même pb que Maswa)

On estime qu’au moins 30 Musanga  F1 sont partis dans la nature et nous sommes intéressés par toutes info à ce sujet.

A ce jour, le groupe Musanga est en sommeil, avec un seul membre (1 bac dans une fish), 1 groupe souche, 30 Tropheus, une source..et le Musanga semble être devenu assez rare !

Point du projet Musanga à fin janvier 2016 :

Le projet Musanga réunit 3 amateurs et 69 Tropheus .

Nous disposons de 3 groupes souches, mais une seule source (groupes différents de sauvages). Ce sont de jeunes F1, l’un des groupes étant des sub adultes.

Dans le courant du premier semestre 2016, nous devrions avoir nos premières reproductions, mais uniquement pour le groupe de sub adultes ; puis, vers la fin de 2016, il devrait être possible d’avoir des jeunes issus des deux autres groupes afin d’envisager, ensuite, une première diffusion.

Point du Projet Musanga (diffusion) au 15 mai 2015

Le premier objectif est de faire sortir les groupes correctement de la quarantaine ; en parallèle, les membres du projets, assez éloignés au plan géographique, vont étudier la problématique de la diffusion et les réponses à apporter en terme d’organisation, de valeurs, de moyens etc. Dans un second temps, c’est à dire après les premières reproductions, des échanges vont être organisés afin de proposer des groupes multi souches mais sans accent mis sur la consanguinité (à confirmer). Nous verrons ensuite comment ajuster les objectifs, en particulier s’il y a lieu de constituer, comme dans les projets de conservation, un second niveau de conservation