Mettre la focal sur les instruments collectifs

Il existe plusieurs priorités dans la mise en œuvre de notre programme, mais l'une doit retenir l'attention : la focale sur les instruments collectifs.

Par nature, l'aquariophilie est un "plaisir souvent solitaire", c'est à dire que l'amateur aquariophile trouve très souvent son plaisir dans sa relation avec ses poissons. De ce fait, les relations avec les autres amateurs sont souvent vus sous l'angle de l'utilité, le partage, l'action en groupe n'étant pas une démarche naturelle.

Or, un projet de conservation ne peut réussir s'il repose sur un seul homme, quelles que soient ses compétences, son charisme.

C'est pourquoi nous allons, progressivement, soutenir des initiatives qui mettent en avant des instruments communs, des fichiers, qui favorisent la visibilité et entrainent un accroissement des échanges.

Le fait que la mise en œuvre de notre programme soit progressive n'est pas un handicap, puisque nous allons nous integrer dans les outils collectifs.

C'est pourquoi nous soutenons le "conservatoire des espèces" qui constitue, pour nous, un premier pas très important vers une mise en ligne d'instruments collectifs.